TEMPS PASCAL

2ème Dimanche de Pâques ou de la Divine Miséricorde — Année C

Thomas parce que tu m’as vu, tu crois,
dit le Seigneur.
Heureux ceux qui croient sans avoir vu !

Chers amis,
Je vous envoie l’homélie donnée pour ce deuxième dimanche de Pâques,
Dimanche de la divine miséricorde : vous la trouverez ci-dessous et en pièce
jointe (sous deux formats).
Je me permets de rappeler aussi que, dimanche prochain, 1er mai 2022,
nous aurons une messe unique à 11h à Excideuil pour toute notre
paroisse. Elle sera précédée d’un temps de partage de la Parole à 9h30
(avec un petit café à l’accueil!). Je prie celles et ceux qui ne sont pas
concernés de bien vouloir m’excuser pour ce rappel !
En ce jour important pour notre pays, j’ai prié afin que le résultat de l’élection
ne contribue pas à accroître les divisions mais que, quel que soit ce résultat,
nous soyons de ceux qui auront à cœur de continuer à rechercher et à servir
le bien commun ! Et j’ai demandé à l’Esprit Saint qu’il inspire à celle ou à celui
qui sera élu d’avoir au cœur le désir de contribuer à l’édification d’une société
plus juste, plus humaine et plus fraternelle, avec une attention particulière aux
plus fragiles d’entre nous !
Je n’ai pas oublié l’Ukraine en ce dimanche où nos frères et sœurs orthodoxes
(pour des raisons de calendrier !) célèbrent la résurrection de Jésus ! Je vous
redis ma proximité dans l’amitié fraternelle et la prière. En communion, Thierry
N

—————————————————————————————–

PSAUME : (Ps 117 (118), 2-4, 22-24, 25-27a)

R/ Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !

————————————————————————————

EVANGILE : « Huit jours plus tard, Jésus vient » (Jn 20, 19-31)

————————————————————————————

HOMELIE

Résurrection du Seigneur, Pâques

Chers amis,
Je vous envoie les homélies données pour la Vigile pascale et pour le Saint
Jour de Pâques : vous les trouverez en pièces jointes sous deux formats !
Je me permets d’ajouter à cet envoi le calendrier des Messes dominicales du
1er mai au 31 août 2022 pour notre paroisse ! Il est disponible en version
papier dans les églises d’Excideuil, de Lanouaille et de Saint Agnan. Que
celles et ceux qui ne sont pas concernés veuillent bien m’excuser !
Que la résurrection de Jésus vous illumine et vous soutienne dans tout ce que
vous avez à vivre ! Que sa résurrection puisse devenir, dans le souffle de
l’Esprit, votre propre résurrection ! Je vous redis ma proximité dans l’amitié
fraternelle, et plus encore dans la prière. En communion, Thierry N

PSAUME : Voici le jour qui fit le Seigneur qu’il soit jour de fête et de joie

EVANGILE

HOMELIE

Vigile Pascale

Veillée Pascale : Commentaires de Frère Charles sur l’évangile selon St Luc (24 1-12)

4 heures. Où allez-vous, Marie Magdeleine, en compagnie des saintes femmes ? Où marchez-vous de ce pas rapide ? Vous allez vers le sépulcre… Vous y arrivez, la terre tremble, le sépulcre s’ouvre, un ange apparaît… Jésus n’est plus là ; il est ressuscité comme il l’avait dit… Vous cherchez mort celui qui est vivant… Où courez-vous Magdeleine, où courez-vous si vite : vos autres compagnes prennent une autre direction : où allez-vous toute seule ?… Les autres saintes femmes retournent à la maison de celles d’entre elles où, avec vous, elles ont passé la nuit. Vous, vous courez avertir les apôtres : « Le tombeau est vide, et nous ne savons où est le corps du Seigneur. » Pierre et Jean à ces mots courent vers le sépulcre : ils courent très vite et vous, fidèle Magdeleine, Magdeleine très fidèle, vous courez avec eux… Jean arrive le premier, Pierre ensuite, avec vous… Pierre et Jean voient le sépulcre vide, crient à la résurrection et s’en retournent émerveillés… Vous, vous restez, fidèle Magdeleine, vous restez à la porte du sépulcre et vous pleurez… 5 heures sonnent, vous vous penchez pour regarder l’intérieur du sépulcre, pleurant toujours : vous y voyez deux anges vêtus de blanc : « Femme, disent-ils, pourquoi pleures-tu ? Ils ont enlevé mon Seigneur et je ne sais où ils l’ont mis… » Magdeleine, vous n’avez pas autant de science que Pierre et Jean : mais ce n’est pas la science que récompense Jésus c’est l’amour : vous avez plus d’amour… Une ombre paraît derrière vous dans le demi-jour du matin : vous vous retournez : cette ombre est à quelque distance du sépulcre à la porte duquel vous êtes, près de la maison du jardinier. C’est peut-être le jardinier, vous dites-vous : ne saurait-il pas ce qu’est devenu le corps de mon Seigneur : « Femme pourquoi pleurez-vous ? Que cherchez-vous ? » vous dit l’ombre au même moment… C’est le jardinier, pensez-vous, et vous dites : si c’est vous qui l’avez enlevé ! Seigneur, dites-moi où vous l’avez mis, et je l’emporterai… Et en même temps vous vous approchez de cet homme… Vous êtes arrivée à deux pas de lui : il ouvre la bouche de nouveau : « Marie. » Oh, alors bienheureuse et très fidèle Magdeleine, vous tombez à ses pieds, ravie, « Rabboni ». « Mon Maître » dites-vous… C’est votre Maître qui vous a apparu, à vous, la première, après sa mère immaculée, ô Magdeleine la pécheresse,… c’est vous qu’il a aimée plus que tous ses apôtres, plus que tous les hommes après sa mère : oh, vous aussi toute la terre vous proclamera bienheureuse… Votre Sauveur est là, vous tenez ses pieds entre les mains : vous pleurez encore, vous pleurez plus encore qu’avant, très fidèle Magdeleine, mais c’est de joie, c’est de bonheur, c’est d’un bonheur dont il vous semble que vous allez mourir… Votre bien-aimé Seigneur est ressuscité, glorieux pour toujours, heureux pour toujours ! O Magdeleine, votre bonheur se tait maintenant, vous baisez ses pieds : vous n’avez plus de paroles, mais seulement des baisers et des larmes : votre bien-aimé est bienheureux pour toujours, toujours… Pleurez, pleurez Magdeleine : oui, pleurez, pleurez, pleurez de joie, vous qui avez tant pleuré de douleurs, et faites-moi partager vos larmes, à moi, votre indigne enfant et à tous les hommes, tous enfants de Jésus, et tous par conséquent les vôtres …

Vigile Pascale: le pape François baptise sept catéchumènes de quatre pays

Temps du Carême

Vendredi Saint

Passion de notre Seigneur Jésus Christ

PAROLES DU SAINT PÈRE
C’est là que s’accomplit son don d’amour et que jaillit pour toujours notre salut. En mourant
sur la croix, innocent entre deux criminels, Il atteste que le salut de Dieu peut rejoindre
chaque homme dans n’importe quelle condition, même la plus négative et douloureuse. Le
salut de Dieu est pour tous, sans exception. Il est offert à tous. Jésus est vraiment le visage de
la miséricorde du Père.

Meditation-pour-la-Celebration-de-la-Passion-et-de-la-mort-du-Seigneur

Jeudi Saint

Homélies du mois d’avril

Dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur — Année C

Samedi 9 avril marche des Rameaux, d’Excideuil à Saint Raphaël suivie d’une messe

Chers amis,
Je vous adresse l’homélie donnée pour cette fête des Rameaux et pour la
célébration de la Passion de notre Seigneur Jésus-Christ : vous la trouverez
ci-dessous et en pièce jointe (sous deux formats).
Je dois confesser que cette homélie relève plus de la méditation que de
l’homélie au sens strict ! Je suis, en effet, toujours bouleversé par les récits de
la passion de Jésus. Quand je contemple ce qu’il a subi par amour pour moi et
pour tous les hommes, je suis touché au cœur et ce que je vous partage là est
bien plus qu’une simple émotion passagère !!! Quand je contemple jusqu’où va
l’amour de Dieu pour moi et pour tous les hommes, je me sens petit, tout en
goûtant le bonheur simple d’être aimé sans aucun mérite de ma part ! Quand
je contemple cet Amour qu’est Dieu bafoué, humilié, rejeté, me viennent à
l’esprit et au cœur les visages de ces hommes, de ces femmes, de ces
enfants victimes de la violence, de l’injustice, de la haine et de l’exclusion …
Mais, je sais et je crois, en contemplant Jésus sur la croix, que la victoire de
l’Amour est déjà là; une victoire que je ne parviens pas toujours à discerner et
à laquelle j’ai encore bien du mal à consentir dans ma propre vie ! Je crois,
malgré tout ce que je ne comprends pas aujourd’hui, que Jésus n’a pas donné
sa vie pour rien et que sa mort, tout comme notre propre mort, n’est pas le
dernier mot de notre histoire ! Peut-être est-ce cela, accueillir le Royaume de
Dieu à la manière d’un enfant !
Dans tous les cas, chers amis, je nous souhaite une Semaine Sainte
passionnément amoureuse pour qu’au matin de Pâques puisse surgir de
nos tombeaux l’enfant aimé de Dieu que nous sommes et pour que, dans
l’Esprit Saint, nous trouvions le courage d’en témoigner auprès de celles
et ceux qui l’ignorent, ou qui, pour l’instant, semblent le refuser !
Je vous redis ma proximité dans l’amitié fraternelle et la prière. En
communion, Thierry N

______________________________________________________

PSAUME : (21 (22), 8-9, 17-18a, 19-20, 22c-24a) R/ Mon Dieu, mon Dieu,
pourquoi m’as-tu abandonné ?

______________________________________________________

Evangile : Passion de notre Seigneur Jésus Christ (Lc 22, 14 – 23, 56) Gloire et louange à toi, Seigneur Jésus.
Pour nous, le Christ est devenu obéissant,
jusqu’à la mort, et la mort de la croix.
C’est pourquoi Dieu l’a exalté :
il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom.
Gloire et louange à toi, Seigneur Jésus. (cf. Ph 2, 8-9

5ème Dimanche de Carême — Année C

« Celui d’entre-vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à jeter une pierre »

Chers amis,
Je vous adresse l’homélie donnée pour ce 5ème dimanche de Carême : vous
la trouverez ci-dessous et en pièce jointe sous deux formats.
Pour celles et ceux qui sont concernés (pardon pour les autres !), je me
permets d’y joindre la feuille réalisée pour la Semaine Sainte dans notre
paroisse. Vous y trouverez les heures et les lieux des différentes célébrations,
ainsi que les permanences pour les confessions qui seront assurées.
Nous continuons à invoquer l’Esprit Saint pour la paix en Ukraine, sans oublier
celles et ceux, hommes, femmes et enfants qui en sont victimes, non
seulement là-bas, aux portes de l’Europe mais dans tant d’autres pays du
monde !
Je vous redis ma proximité dans l’amitié fraternelle et la prière. En
communion, Thierry N

Psaume : (Ps 125 (126), 1-2ab, 2cd-3, 4-5, 6)

R/ Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
nous étions en grande fête ! 

Evangile : « Celui d’entre-vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à jeter une pierre » (Jn 8, 1-11)

HOMELIE

Homélies du mois de mars

4ème Dimanche de Carême, de Lætare — Année C

Ton frère que voilà était mort,
et il est revenu à la vie ;
il était perdu,
et il est retrouvé ! »

Chers amis,
Alors que s’achève cette belle journée printanière, je vous envoie l’homélie
donnée pour le 4ème dimanche de Carême : vous la trouverez ci-dessous et
en pièce jointe (sous deux formats).
Vendredi dernier, à l’occasion de la Solennité de l’Annonciation du Seigneur,
nous avons été quelques-uns, à Excideuil, à nous unir à l’acte de consécration
de l’Ukraine et de la Russie au Cœur immaculé de Marie. Cette démarche
initiée par le Pape François peut surprendre : elle s’inscrit pourtant dans la
grande Tradition de l’Eglise qui se tourne vers son Seigneur, par l’intercession
de Marie, sa Mère et notre Mère, pour invoquer sa protection et son secours
dans des situations de détresse ! Nous continuons donc à prier pour la paix en
Ukraine et dans ces parties du monde où des hommes, des enfants, des
enfants sont victimes de la guerre, même si, aujourd’hui, ils ne font plus la une
de l’actualité !
Dans un tout autre registre, je vous informe dès à présent que notre Evêque,
Mgr Mousset, sera à Excideuil le dimanche 10 juillet 2022 pour consacrer
le nouvel autel ! Retenez dès à présent cette date qui sera, j’en suis sûr, un
beau moment de prière, de communion et de partage pour les petites
communautés de notre paroisse.
Je vous redis ma proximité dans l’amitié fraternelle et la prière. En
communion, Thierry N

Psaume : (Ps 33 (34), 2-3, 4-5, 6-7) R/ Goûtez et voyez
comme est bon le Seigneur ! (cf. Ps 33, 9a)

Je bénirai le Seigneur en tout temps,
sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le Seigneur :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !


Magnifiez avec moi le Seigneur,
exaltons tous ensemble son nom.
Je cherche le Seigneur, il me répond :
de toutes mes frayeurs, il me délivre.


Qui regarde vers lui resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le Seigneur entend :
il le sauve de toutes ses angoisses

Evangile : « Ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie » (Lc 15, 1-3.11-32)

HOMELIE

3ème Dimanche de Carême — Année C

« Si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même »

Chers amis,
Je vous envoie l’homélie donnée pour le 3ème dimanche de Carême : vous la
trouverez ci-dessous et en pièce jointe (sous deux formats).
Ce soir, je rends grâce à Dieu pour la deuxième rencontre de Carême que
nous avons vécue à St Agnan. Après réflexion, j’enverrai dès le début de la
semaine prochaine l’ensemble des interventions faites à l’occasion de
chacune des rencontres. Je rends grâce aussi pour les temps d’adoration
eucharistique proposés et animés par la Fraternité Charles de Foucauld avant
la Messe anticipée du dimanche : ce sont des moments où dans la prière
silencieuse, nous pouvons faire l’expérience d’une véritable communion, non
seulement avec le Seigneur, mais aussi avec celles et ceux que nous portons
dans notre prière ! Hier soir, j’ai prié encore et toujours pour ces hommes, ces
femmes, ces enfants victimes de la guerre en Ukraine et j’ai demandé au
Seigneur qu’il aide ceux qui portent la responsabilité de ce conflit à avancer
sur le chemin du dialogue pour un cessez-le-feu, dans l’attente de la paix !
Je vous redis ma proximité dans l’amitié fraternelle et la prière. En
communion, Thierry N

PSAUME : (Ps 102 (103), 1-2, 3-4, 6-7, 8.11)R/ Le Seigneur est tendresse et pitié. (Ps 102, 8a)

EVANGILE : « Si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même » (Lc 13, 1-9)

HOMELIE ;

2 ème Dimanche de Carême – Année C

« Celui-ci est mon Fils,
celui que j’ai choisi :
écoutez-le ! »

Chers amis,
je vous envoie l’homélie donnée pour ce deuxième dimanche de Carême :
vous la trouverez ci-dessous et en pièce jointe (sous deux formats).
Ce soir, je rends grâce à Dieu pour cette première rencontre de Carême vécue
à Lanouaille ! Je communiquerai dans la semaine l’intervention que j’ai faite
après le temps de partage de la Parole.
Sans oublier la situation en Ukraine et tous ceux qui sont victimes de cette
guerre, ainsi que toutes les personnes qui, ici et dans bien d’autres pays, se
mobilisent pour accueillir les réfugiés ou pour faire parvenir des biens de
première nécessité à celles et ceux qui n’ont plus rien, je vous redis ma
proximité dans l’amitié fraternelle et la prière, Thierry N

Psaume : (Ps 26 (27), 1, 7-8, 9abcd, 13-14)R/ Le Seigneur est ma lumière et mon salut. (Ps 26, 1a)

————————————————–

Evangile : « Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre » (Lc 9, 28b-36)

Gloire au Christ,
Parole éternelle du Dieu vivant.
Gloire à toi, Seigneur.
De la nuée lumineuse,
la voix du Père a retenti :
« Celui-ci est mon Fils bien-aimé,
écoutez-le ! »
Gloire au Christ,
Parole éternelle du Dieu vivant.
Gloire à toi, Seigneur. (cf. Mt 17, 5

Homélie ;

1er Dimanche de Carême — Année C

Soutien aux populations Ukrainiennes

_____________________________________________________________

 Dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où il fut tenté 

Chers amis,
Ce soir, je veux rendre grâce à Dieu pour celles et ceux qui, ce matin, ont pris
part au partage de la Parole qui a précédé la célébration de la Messe et qui
ont pu, ainsi, faire l’expérience que cette Parole est vivante et qu’elle est une
vraie nourriture !
Je veux aussi rendre grâce pour le petit livret de chants qui a été réalisé pour
le Carême et le Temps pascal. Grâce aux animatrices et animateurs
liturgiques d’Excideuil, de Lanouaille et de Saint Agnan, nous avons à
notre disposition un choix de chants pour l’entrée en célébration, pour la
communion et pour l’envoi. Cela évitera de gaspiller du papier avec la
réalisation d’une feuille de chants hebdomadaire, qui plus est différente pour
chacune des assemblées eucharistiques ! Mais, plus fondamentalement, c’est
le signe que, malgré les différences, les répertoires propres à chaque
assemblée, il est possible d’avancer ensemble pour le bien de tous !
Vous trouverez ci-dessous et en pièce jointe l’homélie donnée pour ce premier
dimanche de Carême, ci-dessous et en pièce jointe (sous deux formats), ainsi
que les propositions pour ce temps de Carême et un nouvel appel en faveur
de tous les réfugiés ukrainiens.
Car nous n’oublions pas dans notre prière ces hommes, ces femmes, ces
enfants qui, là-bas, en Ukraine, sont victimes de la guerre et se voient obligés
de tout quitter pour fuir la guerre. Nous n’oublions pas de prier aussi pour ceux
qui, du côté russe, ont choisi de recourir à la guerre afin de servir la volonté
d’expansion et de domination d’une poignée d’hommes, à commencer par le
Président Poutine ! Que l’Esprit Saint parvienne à ouvrir dans les cœurs des
chemins de paix et de réconciliation et qu’il nous aide aussi à ouvrir nos portes
pour accueillir et soutenir tous ceux qui sont dans la détresse et l’angoisse,
ceux qui n’ont plus rien !
Avec l’assurance de mon amitié fraternelle et de ma prière. En communion,
Thierry N

PSAUME : (Ps 90 (91), 1-2, 10-11, 12-13, 14-15ab) R/ Sois avec moi, Seigneur,
dans mon épreuve. (cf. Ps 90, 15)

Quand je me tiens sous l’abri du Très-Haut
et repose à l’ombre du Puissant,
je dis au Seigneur : « Mon refuge,
mon rempart, mon Dieu, dont je suis sûr ! »
Le malheur ne pourra te toucher,
ni le danger, approcher de ta demeure :
il donne mission à ses anges
de te garder sur tous tes chemins.
Ils te porteront sur leurs mains
pour que ton pied ne heurte les pierres ;
tu marcheras sur la vipère et le scorpion,
tu écraseras le lion et le Dragon.
« Puisqu’il s’attache à moi, je le délivre ;
je le défends, car il connaît mon nom.
Il m’appelle, et moi, je lui réponds ;
je suis avec lui dans son épreuve.

EVANGILE :« Dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où il fut tenté » (Lc 4, 1-13)

Ta Parole, Seigneur, est vérité,
et ta loi, délivrance.

L’homme ne vit pas seulement de pain,
mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

HOMELIE

Mercredi des cendres

Pour les chrétiens, le mercredi des Cendres est un jour de pénitence qui marque le début du carême. Il a lieu le lendemain du Mardi gras, et est le premier jour du Carême.

Chers amis,
Je vous envoie l’homélie donnée pour le Mercredi des Cendres : vous la
trouverez ci-dessous et en pièce jointe (sous deux formats).
Je me permets d’y ajouter deux éléments : le premier qui concerne le jeûne et
l’abstinence, tant il est vrai que nous n’avons pas toujours les « idées » claires
à ce sujet; et le deuxième qui est un appel aux dons pour l’Ukraine relayé par
Aide à l’Eglise en détresse ! Concernant cet appel, il va de soi que vous restez
libres d’y répondre, et cela, d’autant plus que d’autres associations se sont
mobilisées pour venir en aide à celles et ceux qui, aujourd’hui, sont victimes
de cette guerre !
Dans tous les cas, je crois important de nous rappeler que les privations et les
efforts consentis durant ce temps de Carême ont comme visée de nous aider
à mieux nous ouvrir au don de Dieu, de sa Parole et de sa présence, et, ce
faisant, de mieux nous tourner vers les autres, en particulier vers celles et
ceux qui sont en situation de souffrance, vers les petits et les pauvres ! A quoi
j’ajoute volontiers qu’il est bon que ces privations et ces efforts puissent se
vivre joyeusement, avec la grâce de Dieu, au risque sinon de les faire peser
sur notre entourage !!!
Je vous redis ma proximité dans l’amitié fraternelle et la prière. En
communion. Bon début de Carême à tous ! Thierry N

PSAUME : R/ Pitié, Seigneur, car nous avons péché. (cf. 50, 3)

EVANGILE ; « Ton Père qui voit dans le secret te le rendra » (Mt 6,1-6.16-18)

HOMELIE